mardi 23 octobre 2012

( 71 )

30 juin


     Lui : construisant, bâtissant hypothèses sur hypothèses qu'il s'empresse aussitôt de disconvenir, de démentir, de dé-construire, aboutissant chaque fois à une impasse, contradictions en chaînes, démentis... Son rêve, sali de tant de suppositions, d'inductions, d'extrapolations, de supputations, doutes, conjectures, autant de jeux de l'esprit qui, heureusement, se trouvaient bientôt balayés, renvoyés au néant par la survenue, comme en surimpression, de son sourire à elle, le présence subite de son clair visage, soudain-là, dessinant tout l'espace de ses pensées, son visage éclatant, unique, ininterprétable, mirifique mais vision apaisante.



1 commentaire:

  1. Finalement, je n'est pas elle qui lui ment... C'est lui qui se ment.

    RépondreSupprimer