samedi 8 décembre 2012

( 96 )

17 juillet


     Il la voit. Si calme, si droite. Droiture dissimulant mal sa timidité inquiète. Son air posé. Et son sourire qui soudain éclate. Il voudrait faire d'Elle un portrait exact, c'est-à-dire ressemblant. Mais son image est fugitive. Comme une invite à la suivre. Mais difficile à saisir car multiple. Elle lui laisse une prégnante et calme impression de beauté.

1 commentaire:

  1. Dans ce genre de beauté, le silence se joue de la langue.

    RépondreSupprimer