mardi 18 septembre 2012

( 48 )

12 juin


     Il se dit, se console, somnole : " M'accoutumerais-je à son absence ? À ne plus l'attendre ?

3 commentaires:

  1. L'attente est là
    sur le bord du temps
    elle pose son regard
    au loin doucement...
    Bonne soirée Pierre
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Reste une petite écharde qui sommeille en plein coeur.

    RépondreSupprimer